Les autres détails

Cette dernière page va vous présenter Ablanore, l’autre moi car je ne suis pas qu’un bourreau de travail, j’ai aussi une vie en dehors de l’entreprise.

Ablanore c’est mon pseudo et j’y répond comme à mon nom ou mon prénom. J’ai même en cours les démarches pour l’ajouter sur ma carte d’identité.

Donc je suis gamer, enfin presque parce que je ne joue qu’à un seul jeu vidéo : World of Warcraft. Je n’ai pas le temps jouer à un autre jeu en fait. En ce moment je suis même revenu sur Classic pour retrouver les sensations de l’époque de la sortie du jeu. J’ai délaissé Retail.

Je suis motard, enfin presque car je ne conduis plus suite à mon accident et même si je conduisais, je ne monte que sur des CBR 900 RR Honda. Voici une photo.

Je suis rôliste, enfin presque car je ne joue que à Donjons & Dragons et en version 4 si possible. Cela fait plus de 40 ans que je joue. J’ai eu cinq années au conseil d’Administration de la Fédération Français de Jeu de Rôle. J’ai pu rencontrer plein de gens et donc jouer à tous les jeux, mais depuis 2002 je ne joue que à D&D.

Je suis cinéphile, enfin presque car je ne vais voir que des gros films américains qui sont simples à comprendre. Je fais parfois des entorses à cette règle, mais globalement je vais au cinéma pour me détendre, donc pas de films où il faut réfléchir sur la philosophie de la vie. Marvel, c’est très bien, Transformers, c’est très bien. Le seigneur des anneaux c’est très bien. Avatar c’est très bien.

Et pareil pour les séries.

Et comme je ne peux plus faire de sport (à mon grand désarrois) je ne risque pas de me casser un truc et planter un projet parce que je suis à moitié dans le plâtre.

Et j’aime la cuisine, je cuisine très bien parait-il et je suis toujours disposé à partager un moment culinaire avec des gens. Donc si dans l’entreprise il y a une cuisine (comme j’ai pu connaitre à UBS par exemple) je peux préparer des repas le midi ou le soir pour ceux que cela intéresse. La cuisine n’a de valeur que si elle est partagée par des gens de bonne compagnie.

Avec tout cela, vous connaissez tout ou presque de ma vie. Et pourtant, j’ai encore plein de choses à vous raconter.